L'apoxyomène

Publié le 28 Avril 2010

L'apoxyomène


 

http://www.hikenow.net/images/LosinjMali/thumb/Apoxiomen.jpgCe sublime bronze antique du IIe s. avant notre ère, qui représente un jeune athlète nu se décrassant des onguents, du sable et de la sueur après l'exercice, ne laisse pas de faire l’admiration du monde entier. Fortuitement découverte par un plongeur belge, dans les eaux de Mali Lošinj, près de l’îlot Vela Orjule, la statue (192 cm) émerge en 1999. Il semblerait qu'elle se trouvait sur un navire romain ayant coulé à cet endroit, le long d'une route maritime reliant le nord et le sud de la mer Adriatique  La statue fut restaurée sous la houlette de l’Institut de Conservation avec le renfort d’experts de Florence. Elle a déjà été exposée à Zagreb, à Osijek, à Rijeka, ainsi qu’à Florence où elle a vu défiler quelque quatre-vingt-mille admirateurs.

 

Pur chef-d’œuvre, la statue serait une copie antique d’une œuvre du grand sculpteur antique Lysippe. C’est l’une rares grandes œuvres de bronze de l’Antiquité retrouvée entière.

 

Il existe huit variantes connues de l'Apoxiomène (la plus connue étant la statue de bronze du Kunsthistorisches Museum à Vienne découverte en 1896 à Efez).

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Archéologie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article