Le “savoir-faire” croate pour Donetsk et Lougansk

Publié le 25 Décembre 2016

La Russie s’inquiète de la décision de la Croatie de partager avec l’Ukraine son « savoir-faire » en matière de rétablissement de la paix




La Russie s'inquiète de la création d'un groupe de travail en coopération avec l'Ukraine au sein du gouvernement croate, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

« Nous avons pris note de rapports concernant la mise en place d'un groupe de travail en coopération avec l'Ukraine au sein du gouvernement croate. Ses objectifs prévoient d'inclure le partage de l'expérience croate à Kiev en matière de « réintégration pacifique de territoires occupés », prétendument applicable à Donetsk et Lougansk, » a déclaré le ministère.

« Cette démarche officiellement confirmée par le premier ministre croate, Andrej Plenkovic, lors de sa visite à Kiev le 21 novembre est un sujet de grave préoccupation, » a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères. « La nouvelle structure parallèle va, à tout le moins, détourner l'attention des autorités de Kiev du travail sur le respect intégral de leurs obligations vis à vis des accords de Minsk qui sont au point mort. Ces derniers - et cela a été confirmé lors de nombreuses réunions au format Normandie - sont la base pour résoudre la crise, et il n'y a pas d'autre alternative. Les efforts de tous les représentants de la communauté internationale devraient se concentrer sur la mise en œuvre du paquet de mesure des accords de Minsk. »

D'après le ministère russe des Affaires étrangères, l'intention de Zagreb de partager avec Kiev son « savoir-faire » en matière de rétablissement de la paix soulève aussi de nombreuses questions, « d'autant plus que cela vient sur fond d'accords visant à intensifier la coopération militaro-techniqueentre la Croatie et l'Ukraine, » a rapporté TASS.

« Tout le monde sait que les opérations militaires de grande envergure de 1995 Éclair et Tempête se sont terminées par l'exode forcé d'environ 250 000 serbes de Croatie qui vivaient là de manière permanente, » a souligné le ministère. « Nous sommes convaincus que les recommandations faites par des « conseillers » étrangers, pouvant créer l'illusion dangereuse qu'un scénario de guerre dans le Donbass est possible, ne vont en rien contribuer à renforcer la sécurité dans le Donbass. »

Il faut d'ailleurs rappeler ici qu'à plusieurs reprises des officiels ukrainiens ont appelé à appliquer la « solution croate » dans le Donbass. Ou pour dire plus clairement les choses : à procéder à un nettoyage ethnique de la région une fois celle-ci reconquise par les armes.


 

Traduction depuis l'anglais par Christelle Néant

 

Source : dnipress.com, le 23 novembre 2016.

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Ukraine-Croatie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article