Vladimir Šišljagić

Publié le 26 Mai 2014

Trois candidats au Parlement européen menacés par la justice


 

[...]


 

Vladimir Šišljagić est un conservateur croate, à la tête du parti régionaliste HDSSB et préfet de la province d'Osijek- Baranja. Malgré des accusations de détournement de fonds, il se présente aux élections européennes de 2014 sur la liste Alliance pour la Croatie (droite radicale), qui réunit huit partis conservateurs tentant d'aspirer les votes de la droite historique croate, HDZ. Le 16 mai, l'agence croate de lutte contre la corruption (USKOK) a annoncé qu'elle ouvrait une enquête concernant des abus de pouvoir du préfet (sans mentionner sur qui) et des détournements d'argent à hauteur de 26.000 euros, selon le site EUobservers.

Selon l'USKOK, les artisans et petites entreprises de la province auraient reçu en 2011 et 2012 des subventions qu'elles auraient reversé à 80% en liquide à Vladimir Sisljagic, rapporte jutarni.hr , un site d'actualités croate. Sisljagic s'est défendu de toute malversation dans la presse, expliquant "que personne n'avait pris contact avec lui" et qu'il avait "appris l'ouvertute d'une enquête à son encontre par des journalistes", rapporte rtl.hr, le site de la radio-télévision croate. Il a maintenu sa candidature au Parlement européen mais ne devrait pas être élu : en onzième position sur sa liste, les sondages ne lui prédisent pas de siège. 


 

Source : francetvinfo.fr, le 23 mai 2014.

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Hommes politiques, militaires et diplomates

Repost 0
Commenter cet article