Stanko Abadžić

Publié le 22 Juillet 2013

Stanko Abadžić


Né à Vukovar en 1952, Stanko Abadžić avait 15 ans lorsque son père lui fit cadeau de son premier appareil photo, un modèle russe Smena 8 qu’il a toujours conservé car, dit-il «les bonnes photos ne sont pas toujours réalisées avec des appareils onéreux.» Alors qu’il était étudiant, il gagnait son argent de poche en réalisant des photos de mariage et de matches de foot. Après ses études, il travailla comme traducteur et reporter. Lorsque, en 1991, la ville de Vukovar fut complètement dévastée par la guerre, Abadzic perdit toutes ses archives, quelque 3000 négatifs. Après s’être expatrié en Allemagne de 1990 à 1995, il se rendit ensuite à Prague où il enseigna l’allemand avant de travailler uniquement en tant que photographe free-lance. Depuis 2002, il vit sur l’île de Krk en Croatie.

Stanko Abadžić

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Journalistes, chroniqueurs et photographes

Repost 0
Commenter cet article