Le Festival Subversif de Zagreb (sixième édition)

Publié le 7 Juin 2013

Etre subversif à Zagreb

 

 

À l’heure où la Croatie entre dans l’Union Européenne ( en juillet), de nouvelles questions surgissent, d’autres sont enterrées et c’est toujours avec la même véhémence que la jeunesse veut faire entendre sa voix. Alors, on veut nager à contre-courant, on veut crier son désespoir, ou montrer sa joie, ses doutes et ses volontés politiques. Le mélange est parfait et on sera donc critique, pointilleux, revendicateur, bref en un mot : subversif. Voilà le maitre mot de la saison, et c’est l’esprit averti que l’on s’en va polémiquer sur cette démocratie qui nous fait rêver…

Petit tour d’horizon et rappel des faits; C’est pour la sixième année consécutive que s’est produit le « Subversive Festival » de Zagreb et c’est toujours avec plus d’enthousiasme et plus d’écho que cette plateforme internationale s’agrandit et organise dans la capitale croate, des ateliers divers, des conférences, des table-ronde ainsi qu’un festival de films critiques provenant du monde entier. Ainsi, l’événement convie tous les participants ( écrivains, cinéastes, chercheurs, activistes) à échanger ensemble autour des thèmes de la démocratie, des Droits de l’Homme, du droit des migrants, de la mobilisation citoyenne, de la littérature engagée, de la paix dans les Balkans etc.

Festival cosmopolite et pluriel, on y a pu y voir le philosophe français Bernard Stiegler ainsi que son confère slovène Slajov Žižek, des cinéaste comme Oliver Stone, des militants politiques tels que Chantal Mouffe et Sylvia Federici, les écrivains Eric O.Wright, Yanis Varoufakis ou encore Costas Douzinas.

 

 

Ainsi, au sein du festival, différents forums thématiques sont proposés :

  • Forum sur la paix
  • Austérité, Économie Verte et Lutte pour la démocratie
  • Nationalisme, Néolibéralisme et perspective des partis de Gauche
  • Forum sur les Balkans
  • L’élargissement des démocraties en Europe
  • Les partis de gauche en Europe et la crise globale du Capitalisme

L’ Assemblée Européenne des citoyens ( AEC)- la branche française du réseau Helsinky Citizens’ Assembly » qui est une structure axée sur la mobilisation citoyenne et sur la résolution des conflits- a tenu le « Peace Forum » durant la journée du 7 mai avec trois tables-rondes autour de la notion de la paix en général et dans les Balkans en particulier.

La première table-ronde concernait la position de l’Europe dans sa politique migratoire: continent de paix et de sécurité humaine ou forteresse infranchissable? Le sujet fut débattu avec Lola Shuman ( France), membre de l’AEC et du réseau Européenn Migreurop. Ont été traités les questions des pratiques de l’agence Frontex, des itinéraires des migrants ainsi que la réalité des camps d’enfermement présents en Europe.

La seconde table ronde intitulée » Les Balkans après la guerre: Quelle sorte de paix? Quelle sorte d’intégration ( européenne)? Quelle sorte de sécurité? Quelle sorte de société? fut présentée tour à tout par Zoran Pusić (Croatie), président du comité civique pour les Droits de l’Homme en Croatie; par Igor Milosevic (Montenegro), membre de l’ ADP (Asocijacija za demokratski prosperitet) , par Lindita Rexhepi (Macedonia) du centre Centre Culturel Kumanovo, par Darko Brkan( Bosnie et Herzégovine), membre de Dosta et enfin par Iva Zanzerovic, (Croatie) du Centre des Etudes sur la paix.

Enfin, la troisième et dernière table-ronde » les nouvelles guerres: Quelle sécurité humaine? » fut présentée par Abraham Behar (Paris), membre de l’AEC et président de la section française de l’International Physicians for the Prevention of Nuclear War (IPPNW), par Michel Warshawsky (Palestine/Israel) fondateur de l’Alternative Information Center in Jerusalem, par Sharon Weill (France), membre de l’AEC, chercheuse en Droit Internationale et professeur à Science po Paris et par Gordan Bosanac (Croatie) du Centre des Etudes sur la paix.

Et, c’est ainsi que tout se déroule sans peine, en surfant sur les vagues du capitalisme et du socialisme,l’esprit critique aiguisée et c’est bien dans la capitale croate, qu’on polémique gaiement tout en espérant que l’écho, quant à lui, sera mondial…

 

 

Source : http://emi-cfd.com/echanges-partenariats/?p=1955

 

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Evénements

Repost 0
Commenter cet article