GONG

Publié le 28 Juin 2013

GONG

GONG est une organisation de la société civile fondée en 1997 pour encourager les citoyens à participer plus activement au processus politique. GONG promeut et travaille sur l'amélioration des droits de l’Homme et encourage les citoyens pour devenir des acteurs dans les processus de prise de décisions publiques.

GONG promeut la culture du dialogue, l'ouverture, la transparence et la responsabilité dans la sphère publique et participe à la défense des droits de l'Homme, plus particulièrement des droits civiques, à travers des activités de recherche, de plaidoyer et d’éducation, de manière individuelle ou en collaboration avec des individus et des organisations qui partagent les valeurs du GONG. La méthodologie de travail de GONG comprend des activités de: recherche, plaidoyer et éducation. Cette méthodologie est présente dans tous les programmes et projets menés par GONG : système électoral, bonne gouvernance, citoyens actifs et société civile, la Croatie et l'Union européenne.

L'objectif stratégique du GONG est la lutte contre la corruption par la transparence croissante des organismes publics et l'amélioration de la participation plus effective des organisations de la société civile dans des activités de monitoring de la réforme administrative et de la politique de lutte contre la corruption en Croatie. GONG organise une activité de veille sur des thèmes spécifiques: la mise en œuvre effective de la stratégie pour combattre la corruption et son plan d’action; développement et mise en œuvre de la politique de lutte contre la corruption; l’amélioration et le monitoring de la mise en œuvre de la loi pour le droit d’accès aux informations; la transparence et la responsabilité des administrations publiques à tous les niveaux; l’amélioration des compétences des fonctionnaires dans l’information et la communication avec le public; l’information du public sur l’activité de l’Etat et des administration locales ; l’accessibilité et la qualité des solutions de la gouvernance et de l’administration numérique au niveau national et local ; sensibilisation de l’opinion publique sur les mécanismes de corruption et de lutte contre la corruption, avec un regard particulier sur le rôle des organisations de la société civile ; promotion et mise en œuvre du Code de bonnes pratiques sur les consultations par le gouvernement des organisations de la société civile et du public large ; la mise en réseau avec des organisations similaires en Croatie et au niveau européen.

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Associations et ONG

Repost 0
Commenter cet article