Framissima Elaphusa

Publié le 23 Avril 2013

J’ai testé... le spa du nouveau Framissima sur l’île de Brač en Croatie

1h30 de soins

 

 

 

Loin des spas souvent minimum proposés par les clubs de vacances, le centre de bien-être du nouveau Framissima de Brač offre des installations et une palette de soins qui pourraient valoir à eux seuls un séjour sur l’île.

 

Au programme : Après discussion avec la responsable du centre, j’ai me suis laissé tenter par le vrai menu exotique du Bluesun, rituel exclusif de l’hôtel : un soin du corps avec peeling au sel de mer et huiles essentielles, masque hydratant à l’orange et à la lavande et massage final au baume chocolat-vanille !

Le lieu : Le centre est au rez-de-chaussée de l’hôtel, et sa piscine couverte (eau de mer chauffée) donne sur la piscine extérieure.

Un ensemble de 5 saunas permet de multiples compositions de menus en fonction de ses goûts et de ses possibilités : deux saunas romains (37° et 40°) avec chromothérapie, hammam turc (50°), sauna infrarouge (+ 50°) et sauna bio (+60°). Des douches avec jets surprise, un jacuzzi d’eau de mer, et une salle de repos complètent le parcours, le tout disponible avec un ticket de 3 heures.



Le décor est sobre, zen sans excès, des dalles de sol agréables aux pieds et antidérapantes, un camaïeu de brun et de vert tendre pour la couleur, la lumière est naturelle la plupart du temps grâce à des baies vitrées et un jardin intérieur bien conçu.

Pour les traitements, le centre dispose de 12 salles dont une pour couples avec jacuzzi privé.

Les soins vont des rituels complets, dont deux inspirés de Madagascar, des massages et enveloppements en aromathérapie, toute la gamme des soins de beauté de la tête aux pieds, des cures amincissantes, des drainages lymphatiques, des massages classiques ou asiatiques, et des propositions plus sophistiquées comme le bain d’huile d’olive, de lait ou de chocolat, la vinothérapie (au gel de Chardonnay !) ou le soin facial au caviar (1h pour 90 euros environ, c’est moins cher que l’avaler).

Les produits sont français, Décléor pour le spa, Thalgo pour la thalasso, ou italiens, Cuccio Naturel pour tout ce qui est à base de produits bio.

 

L’accueil : Matiana dirige une équipe de 14 praticien(ne)s et vous reçoit avec un sourire lumineux dès votre entrée dans le centre. Ses explications sont claires et on a vite envie de tout essayer.

En cabine : C’est Paula, belle brune croate d’un bon mètre quatre-vingt-cinq, qui me conduit à la cabine.

Elle est confortable, dans des tons de beige et brun, plusieurs sièges et tables pour déposer ses affaires, des bougies sont déjà allumées, les serviettes disposées en composition, on se sent bien.

Le plus, une douche vitrée dans la cabine même qui me permettra de rincer les sels de gommage en toute tranquillité sans renfiler le peignoir ni sortir dans le couloir.

Le soin : Il débute par le gommage au sel de mer imprégné de caroube et d’huiles essentielles de citron et de romarin.

Le contact et le parfum sont agréables.

Pendant toute la durée du soin, je serai séduite par la technique de massage longitudinale employée par Paula, allant d’un mouvement continu des orteils au bout des mains sur chaque moitié du corps, ce qui respecte à la fois le fonctionnement du cerveau et la chaîne musculaire arrière.

Par ailleurs l’alternance de pressions profondes, de pincements légers et de tapotements mobilisent toutes les couches de la peau, et le bien-être qui en découle est durable.

Paula conclut le gommage par un masque frais et hydratant, à base d’orange et de lavande. Puis elle recouvre mon corps de serviettes chaudes et profite de ce temps d’imprégnation pour me masser le visage et le crâne en digitopression.

Elle me laisse ensuite tandis que j’utilise la douche pour me rincer. Je sens déjà que ma peau s’est requinquée, la différence est nette.

Dernier massage, cette fois-ci avec un baume chocolat et vanille qui emplit la cabine de parfums d’enfance tandis que la bande sonore diffuse quelques pépiements d’oiseaux sur fond de musique relaxante discrète. Je décolle.

L’heure et demie s’est écoulée en total bien-être.

 

Bilan : Après hammam, jacuzzi et soin, j’ai senti toute ma peau comme repulpée et densifiée. La douceur durera d’ailleurs toute la journée, même après la douche du soir. Je sens que le soin a agi en profondeur.

J’ai aussi éprouvé une décontraction maximale et je n’ai à regretter que le goût de trop peu dû au manque de temps sur place.

Mon conseil : Prendre vraiment le temps !

Prévoir une bonne demi-journée pour tester le parcours des différents saunas (1h30 si vous respectez les consignes), profiter de la piscine et du jacuzzi à l’eau de mer, du bar à thés et de la chambre de repos (matelas à eau et transats en céramique chauffés) avant et après le soin.

Et pourquoi pas, prévoir une semaine de cure, avec des soins différents chaque jour, ils sont tous craquants.


Ouvert de 8 h à 21h tous les jours

Tarifs : ils sont étonnants de sobriété. 90’ de soin (Rituel Bluesun) pour 350 kunas (50 euros environ) et 90 kunas (13 euros environ) pour passer 3 heures dans le spa et profiter des saunas, jacuzzis, douche et piscine.

 

 

Rédigé par Aline PONTAILLER

Source : tourmag.com, le 23 avril 2013.

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Localités et destinations

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article