Davor Šuker

Publié le 23 Septembre 2013

1. Davor Šuker

 

 

Davor Šuker incarne une jeune génération très talentueuse dans les Balkans au début des éliminatoires du Championnat d'Europe 1988/90. Evoluant tous dans l'équipe de Yougoslavie vainqueur du Championnat du monde Juniors de la FIFA en 1987, Zvonomir Boban, Degan Savićević, Pedrag Mijatović, Robert Prosinecki et Robert Jarni sont les héros de l'aventure des moins de 21 ans, Šuker se distinguant tout particulièrement.

L'attaquant originaire d'Osijek marque quatre buts en cinq rencontres dans le Groupe 5 enlevé par la Yougoslavie et marque le seul but du match à Sofia lors de la victoire yougoslave 3-0 au score cumulé contre la Bulgarie en quart de finale. L'Italie est un sérieux client au tour suivant, les Azzurrini arrachant un 0-0 à Zagreb avant que Šuker et Boban ne répondent à deux buts italiens à Parme, expédiant la Yougoslavie en finale de la compétition pour la deuxième fois, après son succès en 1978.

En finale, même la présence de Šuker et son but au match aller ne parviennent pas à battre l'URSS qui s'impose 7-3 au score cumulé. Mais cette épopée marquera une nouvelle étape dans la brillante carrière du talentueux avant-centre. Plus tard, il remportera l'UEFA Champions League 1998 avec le Real Madrid CF et représentera la Croatie avec brio – notamment lors de la Coupe du Monde de la FIFA 1998 où il obtient tous les honneurs en marquant six buts sous le maillot de la Croatie indépendante, qui terminera sur la 3e marche du podium.

 

 

Source : fr.uefa.com

 

 

 

 

 

2. Allemagne : Davor Suker serait lié aux matchs truqués de Bochum

 

 

Davor Suker serait lié au scandale de matches truqués de 2009 jugé à Bochum (Allemagne) en 2011 et 2014. L'ex-international et actuel président de la Fédération croate de football aurait été en contact avec la figure centrale de l'affaire, Ante Sapina, selon la chaîne télévisée ARD. Sur la base des dossiers d'enquête en possession de la cellule d'enquête du département sport d'ARD, de nombreux contacts entre Sapina et Suker auraient été liés à des paris sur des matchs.

«Selon l'ancien enquêteur, Davor Suker aurait servi de prête-nom à Ante Sapina pour placer des paris», rapporte dans un communiqué la chaîne publique allemande, indiquant que cela concernerait notamment un match de Ligue des champions et deux d'Europa League. Contactée par l'agence allemande SID, filiale de l'AFP, l'UEFA a répondu: «A notre connaissance, Davor Suker n'a jamais été entendu par les autorités allemandes ou accusé de mauvaise conduite».

 

Sapina condamné à cinq ans de prison

Sapina, figure centrale d'un scandale de matches truqués, a été condamné en avril 2014 à cinq ans de prison par le tribunal de Bochum. Il avait déjà été condamné à cinq ans et demi de prison en mai 2011 mais le jugement avait été cassé.

L'Allemand d'origine croate avait reconnu début avril 2011 avoir corrompu des joueurs et arbitres dans différentes rencontres en Europe afin d'en manipuler le résultat. Il avait ainsi pu parier de gros montants sur ces matchs truqués.

 

Source : 20minutes.fr, le 26 juin 2015.

 

 

 

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Mafia et football

Repost 0
Commenter cet article