Zrinko Ogresta

Publié le 25 Mai 2010

Zrinko Ogresta

 

 

Né en 1958 à Virovitica, il est diplômé de l'Académie des Arts Dramatiques de Zagreb. Après deux courts métrages (Zabranjena igračka en 1985 et Konzerva en 1986), il dirige plusieurs fictions pour la télévision croate. Il réalise son premier long métrage Krhotine en 1991, récompensé en Croatie et à l'étranger. Puis il réalise Isprani en 1995, Crvena prašina en 1999 et Tu (Ici) en 2003 qui reçoit le Prix de la Critique au festival de Montpellier en 2003.

 

Filmographie :

  •     Krhotine (1991)
  •     Isprani (1995)
  •     Crvena prašina (1999)
  •     Tu (2003)
  •     Iza stakla (2008)

 

 

S one strane (2017)

Le Croate Zrinko Ogresta signe un thriller intime qui sonne juste.

La bonne cinquantaine, Vesna (Ksenija Marinkovic) vit avec sa fille dans un petit appartement de Zagreb, en Croatie. Le jour, elle est infirmière à domicile. Le soir, elle tente tant bien que mal de trouver le sommeil. Un jour, le téléphone sonne. Et la voilà frappée par un fantôme du passé. A l’autre côté de la ligne, c’est son mari, un ancien criminel de guerre serbe. Après 20 années de fuite et un passage par le tribunal pénal international de La Haye, Zarko (Lazar Ristovski) reprend contact avec la mère de ses enfants, pour lui dire combien ils les aiment, combien ils lui manquent… Déstabilisée, Vesna parle de ces coups de fil à sa fille et à son fils. Leurs avis divergent…

Présenté au Forum de la dernière Berlinale - où le film a reçu une mention spéciale du jury -, "On the Other Side" est un thriller intimiste réalisé par Zrinko Ogresta. A 58 ans, le cinéaste croate, découvert en 1991 avec "Fragments", signe un film qui aborde avec beaucoup de retenue et de pudeur les cicatrices de la guerre des Balkans.

Sans atteindre la force visuelle et la puissance narrative du récent "The High Sun" de son cadet Dalibor Matanic, Ogresta trouve néanmoins la tonalité juste pour aborder, lui aussi, la question de l’empreinte laissée par le conflit serbo-croate. Si le premier voulait continuer à croire à un amour possible entre les deux communautés, le second réfléchit aux notions de repentir et de pardon, pour explorer comment on réapprend à vivre avec le poids d’un passé traumatique.

Collant au plus près son héroïne dans ses gestes quotidiens - Zrinko Ogresta filme notamment la toilette des malades, les massages… -, le cinéaste livre le portrait émouvant d’une femme marquée par les exactions de son mari. Elle a dû fuir la Serbie et changer d’identité pour retrouver un semblant de vie normale pour elle et ses enfants. Et quand le passé ressurgit, ce n’est pas de façon simpliste. Ce sont les pires cauchemars qui réapparaissent mais aussi les bons moments. Car son mari fut un homme bon et un père aimant avant d’être un tortionnaire de l’armée serbe…

Ne dévoilant les éléments de sa trame narrative qu’au compte-gouttes, au détour d’une conversation banale ou d’un panoramique de la caméra sur un détail du décor, "On the Other Side" est un drame intimiste mystérieux, qui adopte des éléments de thriller (jusqu’au twist final) pour sonder une société croate encore profondément marquée par la guerre qui a déchiré la Yougoslavie au début des années 90.


 

Réalisation : Zrinko Ogresta. Scénario : Mate Matišić et Zrinko Ogresta. Photographie : Branko Linta. Avec Ksenija Marinković, Lazar Ristovski : Zarko, Tihana Lazović : Jadranka, Robert Budak… 1 h 25.


 

Source : lalibre.be, le 22 mars 2017.

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article