What, How & for Whom

Publié le 3 Juin 2010

What, How & for Whom

 

 

What, How & for Whom (WHW) est un collectif de curatrices croates fondé en 1999, qui dirige depuis 2003 la Galerija Nova à Zagreb. WHW  s'intéresse à la façon dont les expositions ou les projets artistiques peuvent être utilisés comme des alternatives aux industries culturelles afin d'ancrer dans la sphère publique des discussions sur des problèmes sociaux et politiques importants.



http://3.bp.blogspot.com/_0KvQBi0awfQ/SjeLDqMrRJI/AAAAAAAAAfg/8NXc2tpG3k0/s400/whw.jpg

 

Sabina Sabolović, Nataša Ilić, Ivet Ćurlin et Ana Dević


Nataša Ilić nous présente son organisation, qui tire son nom de la première exposition qu’elles ont organisée en 99 articulée autour de ces trois questions. Tout en s’inscrivant dans une continuité avec l’alternative des années 70 et 80, Natasa Ilić parle de rupture dans les années 90. "Dans le sens d’une production culturelle, le terme alternatif est souvent lié à des notions comme l’anti-art, l’avant-garde, la néo avant-garde, la contre-culture, ce qui est différent dans la forme et dans les contenus, progressif, radical, ce qui sort du lot et s’oppose à l’establishment, au traditionnel généralement bourgeois. Dans le contexte de "culturalisation" de tout, dans la situation où chaque avant-garde ou action subversive est immédiatement reprise comme une mode, il n’y a pas de culture alternative.

La culture alternative existait quand il y avait encore des idées alternatives sur l’ordre de la société, des idées politiques alternatives. (...) La production culturelle et artistique peut encore être alternative, non pas par sa nouveauté, sa différence, ses formes inhabituelles ou ses moyens d’expression, mais par son sens politique. Nous n’avons pas d’illusion sur notre potentiel d’articuler complètement des alternatives politique mais nos interventions sur la scène culturelle ont comme but d’introduire dans le débat public des sujets que nous considérons significatifs dans notre société et qui sont ignorés par la production culturelle de masse". Ainsi WHW pose des questions, monte une exposition à l’occasion de la réédition du manifeste communiste de Marx pour engager le débat sur le communisme et répondre au besoin d’interroger le passé communiste, aborde la question des mass médias, etc. Toujours articulées autour des questions, What, How and for Whom, les manifestations de ce collectif interrogent des sujets politiques par sa pratique artistique. "Nous ne faisons pas d’art politique mais nous travaillons des sujets politiques", ajoute-elle.

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Artistes et personnalités diverses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article