Une brève histoire de l'aquaculture

Publié le 1 Février 2011

Une brève histoire de l'aquaculture

 

 

En raison de la géographie et de l'emplacement de la Croatie, il est possible d'y faire l’élevage de presque toutes les espèces de poissons d'élevage ainsi que les mollusques et les crustacés (à l’exception des poissons tropicaux). La première ferme de carpe en Croatie a été établie en 1897, la production à partir de cette ferme était de 260 kg/ha avec une production totale de 11 tonnes par an. Jusqu'à maintenant, le principal but des étangs piscicoles qui entourent les châteaux en Croatie est le stockage des poissons plutôt que leur élevage. Les plus grandes fermes de carpe ont été construites pendant les premières années du 20ème  siècle, avec, comme événement de grande importance, l'introduction de la fertilisation et de l'aliment entre les deux guerres mondiales. La production pendant cette période variait entre 525-612 kg/ha. Au cours des années 60 la production a augmenté en raison des plus grandes densités de mise en charge et de l'introduction des espèces herbivores. Durant cette période, la méthode de ponte induite s'est également répandue rapidement dans toutes les fermes qui ont connu elles-mêmes une évolution dans leur taille en passant de 3 300 ha à 12 600 ha.

La recherche sur la reproduction sélective a engendré deux variétés de carpe qui sont connues dans le monde entier – la carpe miroir Nasic et la carpe miroir poljana. La guerre et les changements économiques pendant la première moitié des années 90 ont provoqué une chute considérable dans la production.

La production de la carpe est basée sur l'utilisation de toute la nourriture disponible et qui est favorisée par la polyculture. Les espèces introduites avec la carpe commune sont les tanches (Tinca tinca), la carpe herbivore (Ctenopharingodon idella), la carpe à grosse tête (Hypophtalmichthys nobilis), la carpe argentée (Hypophtalmichthys molitrix), le poisson-chat européen (Silurus glanis), le brochet (Esox lucius), et le perche-brochet (Stizostedion lucioperca).

La première ferme de truite en Croatie a été implantée en 1883. La truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) introduite en 1894, est devenue, plus tard, la principale espèce cultivée. Après la deuxième guerre mondiale le nombre des exploitations piscicoles a augmenté grâce aux techniques d'alimentation améliorées et aux technologies plus modernes. En 1982, il y avait huit fermes d'élevage extensif de truite, avec une capacité de production de 900 tonnes par an.


La mariculture inclut la production du poisson et des mollusques dans les eaux marines côtières et au large. La Croatie a un long passé dans l'élevage de la moule méditerranéenne (Mytilus galloprovincialis) et l'huître plate européenne (Ostrea edulis), dans la Baie de Malostonski et la Baie de Limski, la pratique de la conchyliculture remonte à plus de mille ans. Les données sur la culture des mollusques ont commencé à être collectées à la fin de l’année 1888.

La recherche entreprise sur les nouvelles technologies d'élevage du bar européen (Dicentrarchus labrax) et de la dorade royale (Sparus aurata) a commencé à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle. Vers la fin des années 60, des instituts de l'État ont lancé des projets de recherche pour développer ces espèces marines fortement rentables, en conséquence, il y a eu plusieurs nouvelles compagnies commerciales produisant les alevins de poissons et pratiquant leur grossissement jusqu’à la taille commerciale dans des cages flottantes. Depuis cette époque, l'innovation marquante a été la possibilité de pouvoir contrôler le frai du bar et de la dorade. Les premiers essais de mariculture intensive en Croatie ont été entamés au début de 1980, les espèces telles que la dorade japonaise (Pagrus major), le sar à museau pointu (Puntazzo puntazzo) et le denté (Dentex dentex) sont mises en élevage mais en faible quantité.

L'élevage (engraissement) du thon rouge de l'Atlantique (Thunnus thynnus) est récent en Croatie mais il se développe continuellement.

 

Source :  fao.org

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Ecologie et nature

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article