Siniša Rodin

Publié le 20 Janvier 2012

Siniša Rodin

 

 

Le professeur Siniša Rodin occupe la chaire de Droit public européen à la Faculté de droit de Zagreb. Il a passé son doctorat à la Faculté de droit de Zagreb en 1995 et son master à la Faculté de droit de l’Université de Michigan en 1992. Il s’est spécialisé dans le droit européen à l’Institut universitaire européen de Florence. Siniša Rodin est l’auteur de deux livres et de plus de vingt travaux scientifiques. Son domaine d’étude couvre l’interprétation constitutionnelle, les droits fondamentaux et les aspects constitutionnels du processus d’intégration européenne.


A partir d’un unique module Jean Monnet qui lui a été attribué en 2001, le professeur Siniša Rodin a développé une offre importante d’activités universitaires portant sur l’intégration européenne : le droit communautaire est devenu une discipline diplômante obligatoire, le nombre d’heures de cours dévolues à ce sujet a doublé, de nouvelles disciplines approfondies portant sur l’UE ont été proposées, une série de séminaires Jean Monnet de haut niveau a été créée à Dubrovnik, un master en études européennes a été lancé, des projets de doctorat ont été achevés avec succès, des étudiants ont pris part à des concours de réflexion juridique sur l’UE et une nouvelle publication annuelle en langue anglaise, intitulée le Croatian Yearbook of European Law and Policy, a été élaborée. Ces activités ont permis une intégration plus poussée de l’Université de Zagreb dans le programme Jean Monnet, par le biais de la création d’une chaire Jean Monnet pour le professeur Rodin, une chaire Jean Monnet pour le professeur Deša Mlikotin Tomić et deux modules Jean Monnet supplémentaires attribués aux professeurs Tamara Capeta et Iris Goldner Lang.

La chaire du professeur Rodin contribue activement à la préparation de l’adhésion de la Croatie à l’UE. L’ensemble des chargés de cours au sein de ce département consacré au droit public européen sont membres de l’équipe croate négociant l’adhésion de la Croatie à l’UE. Par ailleurs, dans le cadre de la Maison de l’Europe et du mouvement européen, l’équipe Jean Monnet de l’Université de Zagreb joue un rôle essentiel pour démocratiser l’idée de l’intégration européenne, des droits et des libertés civiques. Plusieurs projets de recherche ont porté sur la réforme légale en vue de la position du pays candidat qu’est la Croatie. Ils ont donné lieu à des publications sur des sujets tels que l’impact des directives de l’UE sur la législation nationale, l’égalité entre les hommes et les femmes dans la législation croate et européenne et en droit constitutionnel de l’UE.

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Intellectuels et activistes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article