Oliver Dragojević

Publié le 27 Mai 2011

Oliver Dragojević

 

 

Oliver Dragojević naît à Split en 1947. En 1962, il fait partie de différents groupes musicaux en tant que pianiste. Les cinq années passées aux Etats-Unis et en Europe l’ont rapproché de ses modèles : Ray Charles et Stevie Wonder. Même s'il joue de plusieurs instruments (clarinette, guitare, clavier...), Oliver devient surtout, en 1974, un interprète reconnu à part entière.

Dans les années 90, grâce à la composition Cesarica du jeune compositeur pop-rock Gibonni, la carrière d'Oliver brille d'un nouvel éclat: il devient la plus grande et la plus appréciée des vedettes pop croates, véritable figure de la «chanson dalmate», cette expression musicale très particulière, liée à la Dalmatie et sa capitale Split sur l’Adriatique, qui unit la musique pop, la chanson d'auteur et la musique traditionnelle.

 

 

 

 

Cesarica

Zlatni konci litnje zore
došli su u njene dvore
da bi moju ljubav budili
Svitlo nek joj ljubi lice
lipo ka u cesarice
kad je ja ne mogu jubiti

Zlatna mriža njenog tila
dušu mi je uvatila
da je baci nazad u more
Svake noći prije zore
dolazin u njene dvore
bile dvore moje pokore

Cilega života ja san tija samo nju
da do njenog srca nađem put
cilega života moje tilo je bez nje
ka cviće bez vode


La tsarine

Les fils d'or de l'aurore
sont venus à son palais
pour que mon amour s'éveille.
Puisse la lumière embrasser son visage,
beau comme celui d'une tsarine,
puisque je ne peux l'embrasser.

La toile dorée de son corps
a capturé mon âme
pour la rejeter en mer.
Chaque nuit avant l'aurore
je vais à son palais,
le blanc palais de ma pénitence.

Toute ma vie je n'ai voulu qu'elle,
trouver le chemin de son coeur.
Toute ma vie, mon corps sans elle,
comme les fleurs sans eau.

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Musique

Repost 0
Commenter cet article