Luka Modrić

Publié le 31 Mai 2012

1. Luka Modrić

(prononciation en croate)

 

 

L'enfance de  Luka Modrić  n'a pas été de tout repos. Né dans la petite ville d’Obrovac, à six ans Modrić a été obligé de quitter sa ville de naissance à cause de la guerre d'indépendance.

 

Avec son père engagé dans l'armée, la famille vit comme des réfugiés dans leur propre pays sur l'île d’Iz où Modrić trouva son amour pour le ballon. Malgré une qualité technique indéniable et un désir de jouer au plus haut niveau, Modrić a pris son temps et n'a rejoint son premier club qu'à l'âge de 17 ans, le Dinamo Zagreb en 2002.

 

Après avoir été prêté deux fois à Plavi où il s'est établi en tant que milieu de terrain comme l'un des meilleurs de Croatie. En mars 2006, Modrić fait ses débuts internationaux lors d'un match amical face à l'Argentine et une victoire 3-2. Il fit ensuite deux apparitions en tant que remplaçant lors de la Coupe du monde 2006.

 

Cependant, ce fut le soutien de Slaven Bilić son entraineur pendant le tournoi qui lui permit de devenir le "Cruyff croate", faisant de lui aujourd'hui un véritable vétéran de l'équipe croate avec 54 sélections. 

 

Modrić continua de remporter deux nouveaux titres de Champion avec le Dinamo avant d'être transféré pour 16,5 millions de livres à Tottenham lors de l'été 2008. Les premiers mois furent difficiles pour lui en Angleterre sous la direction de Juande Ramos, qui l'utilisa souvent comme un milieu de terrain relayeur.

 

C'est l'arrivée d'Harry Redknapp en tant que manager en Octobre 2008 qui a permis à Modrić de se donner un rôle plus offensif, une décision qui a marqué le début d'une période étincelante pour les Spurs. Le milieu de terrain a inspiré l'équipe du nord de Londres à terminer dans le top 4 de la saison 2009-2010 et de se qualifier ainsi pour la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. Modrić a alors été nommé joueur de la saison de Tottenham par les fans.

 

Cela n'a pas été long alors avant que les supporters ne se mettent à critiquer Modrić lorsqu'il a déclaré qu'il souhaitait rejoindre un club plus grand. Les Spurs sont restés fermes face à l'intérêt de Chelsea et de Manchester United, rejetant même une offre de 40 millions de livres la saison dernière par les Blues.

 

 

Modrić va continuer à aider les troupes d'Harry Redknapp à conquérir une nouvelle quatrième place en championnat, démontrant toujours autant de classe et de constance sur le terrain. L'ancien joueur du Dinamo a depuis refusé de prolonger son contrat à White Hart Lane et a déclaré: "Je vais décider de mon futur après l'Euro. Je déciderai du lieu où continuer ma carrière. Je suis prêt pour un grand challenge".

 

Malgré une forte animosité autour de son futur en club, Bilić pense que son joueur est une vraie affaire: "Tout le monde en Espagne et en Italie le connait, et il serait facilement prêt pour ces équipes. Il n'est pas seulement connu en Croatie ou en Angleterre. Il s'est construit un statut mondial. Il est un joueur de classe mondiale". 

 

Avec Modrić en quête d'un nouvel challenge, un Euro réussi pourrait lui permettre de s'ouvrir de nouvelles portes.

 

 

Source : goal.com, le 30 mai 2012.

 

 

 

 

2. Modric de nouveau interrogé dans une affaire de corruption

 

L'international Luka Modric a été interrogé hier dans une affaire de transferts et de corruption, qui vaut une inculpation à celui qui est longtemps apparu comme le patron du football croate, Zdravko Mamic, a rapporté la presse croate. La star du Real Madrid, qui ne fait pas l'objet de poursuites dans ce dossier, avait déjà été interrogée en septembre. Les enquêteurs s'intéressent notamment aux conditions de son transfert en 2008 du Dinamo Zagreb, dont Mamic était le patron, à Tottenham (Premier League). La justice croate avait inculpé en avril Mamic, ainsi que son frère Zoran, pour des faits présumés de corruption et de malversations qui porteraient sur des millions d'euros, notamment à l'occasion de transferts.


Source : lavoixdunord.fr, le 12 juillet 2016.

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Mafia et football

Repost 0
Commenter cet article