Lonjsko Polje

Publié le 8 Mars 2010

Le parc naturel de Lonjsko Polje en Croatie Centrale : une réserve ornithologique unique

 


Le parc naturel de Lonjsko Polje qui se situe le long de la Save, dans la circonscription Sisačko-moslavačka, est une très belle réserve ornithologique. Il s'étend sur une superficie de plus de cinquante mille hectares et constitue ainsi la plus grande zone marécageuse protégée de toute la vallée du Danube. C'est une zone d'une diversité exceptionnelle au point de vue de la flore et de la faune grâce à ses caractéristiques hydrologiques et géomorphologiques particulières.



http://farm3.static.flickr.com/2285/2505601379_ee41b21e41.jpg
 

C'est pour cette raison qu'on y trouve tous les végétaux des zones humides et marécageuses vivant sur le sol européen, soit plus de 550 variétés. Le Lonjsko Polje est également le nid d'un grand nombre d'espèces d'oiseaux des marécages - cigognes blanches, spatules, plusieurs espèces de hérons et aigrettes, pygargues à queue blanche, aigle criards et de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs.

A l'intérieur du parc, il y a deux réserves ornithologiques délimitées - Krapje dol et Rakita. Les villages qui entourent le parc lui donnent une valeur supplémentaire grâce à leur caractère traditionnel, avec leurs maisons en bois typiques de cette partie de la vallée de la Save, certaines datant de plus de deux cents ans. Fabriquées exclusivement en matériaux naturels, ces maisons sont assemblées avec des chevilles en bois, sans le moindre clou et sans aucune peinture, et, avec le temps, elles se recouvrent d'une patine naturelle. Autrefois, les futurs jeunes mariés les démontaient puis les rassemblaient à l'endroit choisi pour s'installer avec leur future compagne.

Aujourd'hui, dans le parc de Lonjsko Polje, les villages les plus visités sont Krapje et Čigoč connus des touristes du monde entier, mais surtout du Japon, qui viennent admirer les cigognes blanches faisant leurs nids sur les toits des maisons. A l'initiative de la Fondation Européenne du Patrimoine naturel, le village de Čigoč a été proclamé, en 1994 "Village européen des cigognes", alors que Krapje est devenu "Village du patrimoine architectural". A part l'observation des cigognes, le Lonjsko Polje détient d'autres atouts susceptibles d'attirer les touristes. En effet, de nombreuses fermes familiales, spécialisées dans le tourisme agricole, offrent aux touristes la possibilité de passer des vacances actives dans le Lonjsko Polje, leur faisant goûter aux joies des balades en carriole ou à vélo sur des pistes cyclables ou à celles de la pêche ou de l'équitation.



Source : voyages.ideoz.fr

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Localités et destinations

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article