Lelja Dobronić

Publié le 7 Décembre 2010

La vie et l'oeuvre de Lelja Dobronić (1920-2006)

 



Lelja Dobronić (* le 19 avril 1920 † le 19 décembre 2006), docteur ès lettres et historienne de l'art affirmée, a passé toute sa vie à Zagreb. Elle fréquente l'école primaire à la Ville Haute de Zagreb (1927 – 1931) et s'inscrit par la suite au Premier lycée classique de Zagreb (1931 – 1939). A la Faculté des lettres de l'Université de Zagreb (1939 – 1943) elle se consacre aux études d'histoire de l'art et de la culture, avec l'archéologie classique, ainsi qu'à celles d'histoire nationale et générale. Elle obtient un premier diplôme en 1943, suivi d'une thèse de doctorat soutenue à la même faculté en 1946. En 1947 elle épouse Pavao Vuk-Pavlović (*1894 †1976), docteur ès lettres, avec qui elle a passé 29 ans. De cette union a vu le jour leur fils Stanimir.

Lelja Dobronić travaille comme conservatrice dans cinq musées de Zagreb : à la Gypsothèque de Zagreb, musée des moulages (1944 - 1948), au Musée de la ville de Zagreb (1948 – 1962), à l’Institut pour la protection des monuments culturels de la ville de Zagreb (1962 – 1964), au Centre de documentation des musées (1964 – 1967), et enfin, en tant que directrice, au Musée historique de la Croatie, l’actuel Musée historique croate (1967 – 1980). Partie à la retraite au poste de conseillère scientifique en 1980, elle poursuit ses recherches sur l’histoire de la ville de Zagreb et de l’archevêché de Zagreb, ainsi que sur ses établissements particuliers. Elle s’est notamment consacrée à l'étude de l’histoire des ordres chevaleresques médiévaux (Templiers, Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, Chanoines du Saint-Sépulcre de Jérusalem, Augustins ou Chanoines réguliers de Saint-Augustin). Elle a publié un grand nombre d’articles d’encyclopédie et de journaux, d’études, de livrets et de livres, qui se trouvent tous rassemblés dans le cadre de cette étude.

A côté de son travail principal, accompli dans les établissements mentionnés ci-dessus, Lelja Dobronić collabore également au sein d’autres établissements, tels que : l’Institut lexicographique “Miroslav Krleža” (1959 – 2006), la Faculté des lettres de Zadar (1972 – 1981), l’Institut pour l’histoire de l’art de l’Université de Zagreb, l’Institut mariologique croate fondé auprès de la Faculté de théologie catholique de l’Université de Zagreb (1990 – 2006), et l’Institut historique croate de Vienne, où elle était directrice de recherche scientifique (1994 – 1997).

Lelja Dobronić était membre de plusieurs sociétés et associations comme l’Association des musées croates (1946 – 2006), l’Association de randonnée “Zagreb – Matica” (1949 – 2006), l’Association croate des historiens de l’art (probablement de 1953 jusqu’à 2006), “Kajkavsko spravišče”, la société pour la promotion de la littérature et de la culture kajkavienne (1973 – 2006), Matica hrvatska, “Matrice croate” (2001 – 2006), la Société pour l'histoire de l'archevêché de Zagreb “Tkalčić” (1996 – 2006), et la société “Les frères du dragon croate” (1997 – 2006).

Lelja Dobronić était également rédactrice en chef des “Vijesti” – “Nouvelles” de l’Association croate de musées et de conservateurs de musée (1952 – 1965) et membre de la rédaction des revues “Muzeji” – “Musées” (1953 – 1965) et “Peristil” – “Péristyle” (1992 – 2003). Présente, par ses nombreux articles et études dans beaucoup de revues et d'actes de conférence, Lelja Dobronić a participé à maintes conférences scientifiques et s’est vue distinguer par plusieurs prix.

 

traduit par  Jelena Puškarić
Source

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Historien

Repost 0
Commenter cet article