Le Festival de la Bande dessinée de Zagreb

Publié le 17 Novembre 2010

Le 13e Festival de la Bande dessinée croate trouve son public

 

 

Du 5 au 7 novembre 2010, le Festival de la Bande dessinée croate qui se tenait à Zagreb, a accueilli plus d’une dizaine d’auteurs étrangers et organisé en collaboration avec l’Institut français de Zagreb près de quarante événements afin de donner au 9e art une place à part entière sur la scène culturelle croate.

Le Festival de la Bande dessinée a souhaité pour cette treizième édition rendre hommage aux artistes qui ont fait la bande dessinée croate depuis plus de cinquante ans. Véritable rétrospective de la bande dessinée croate du XXe siècle, une exposition de dessins originaux d’une vingtaine d’artistes, parmi lesquels on citera Andrija Maurović,  Julio Radilović ou Walter Neugebauer, était présentée à la médiathèque de l’Institut français.

Le vernissage de l’exposition qui a reçu un accueil très chaleureux du public, aura en outre offert une occasion rare au public de rencontrer en un même lieu, de nombreuses personnalités de la bande dessinée croate, comme Igor Kordej (publié en français aux éditions Dargaud) ou encore Esad Ribić et Goran Parlov. Le succès et la qualité de cet événement s’est répandu jusqu’au président de la République croate qui s’est rendu à la médiathèque de l’Institut français pour visiter cette exposition aussi patrimoniale qu’originale.



Un festival ouvert à l’international

Conscient qu’un festival et une communauté d’artistes doivent s’ouvrir aux expériences internationales, le directeur du festival a poursuivi sa politique d’invitation en conviant dix auteurs étrangers venus du Japon, des États-Unis ou d’Allemagne. La France était représentée par les auteurs de la série "Lincoln" traduite en croate . Olivier Jouvray, scénariste, Jérôme Jouvray, dessinateur et Anne-Claire Jouvray, coloriste ont ainsi rencontré les élèves de la section bilingue du 18e lycée de Zagreb avant d’offrir à leurs fans deux séances de dédicace d’une grande qualité.


L’édition de bande dessinée

Enfin, parce que le marché croate de l’édition de la bande-dessinée est encore fragile et peu structuré, l’Institut français a souhaité valoriser ce secteur en invitant Thomas Ragon, responsable éditorial des éditions Dargaud. Thomas Ragon a depuis quelques années introduit en France plusieurs auteurs croates, tels Frano Petruša dont il a présenté le dernier album avant de multiplier les rendez-vous avec de nombreux éditeurs et artistes venus tenter leur chance.

En dépit d’un marché difficile, la vitalité des artistes croates n’est plus à démontrer ainsi qu’en atteste l’engouement du public croate comme du public français : le troisième prix Jeunes talents du Festival de la Bande dessinée d’Angoulême a été remis en 2010 au croate Miroslav Sekulić !

Source : latitudefrance.org
 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #France-Croatie

Repost 0
Commenter cet article