Le chien courant d'Istrie à poil dur

Publié le 2 Juillet 2011

Le chien courant d'Istrie à poil dur

(en croate Istarski Oštrodlaki Gonič)

 

Utilisation :

 

Chien courant par excellence ; il est surtout bon pour la chasse au lièvre et au renard. Il peut aussi être employé comme chien de recherche au sang. Sa constitution convient à la chasse dans les vastes terrains découverts de l’Istrie.

Classification F.C.I. :

 

Groupe 6 Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. Section 1.2 Chiens courants de taille moyenne. Avec épreuve de travail.

Bref aperçu historique :

 

Son histoire est parallèle à celle du chien courant d’Istrie à poil ras, mais l’iconographie et les rapports écrits sont rares, les chiens à poil hérissé étant en général peu appréciés dans l’imagerie à cause de leur aspect externe moins attirant. Mais le chien courant d’Istrie à poil dur a été longuement décrit par B. Laska en 1896 et en 1905 : sous le nom de « barbini » on achetait ces chiens en Istrie dans la région de Buzet et de Pazin. Pendant la première guerre mondiale, la race a presque disparu. Dès 1924, ces chiens ont été inscrits dans le livre des origines croate. La race fut reconnue par la FC.I. en 1948 et le premier standard publié en 1969.

Aspect général :

 

La couleur de la robe est blanc de neige avec des marques jaune-orangé. Le poil est long et hérissé. Tête oblongue avec des sourcils touffus. Corps robuste, ossature solide. Queue forte et quelque peu en forme de sabre. L’expression du chien est sévère et taciturne, quelques fois même sombre. La voix est sonore, d’une intonation moyenne à souvent grave.

 

Source :  viveleschiens.com


Rédigé par brunorosar

Publié dans #Ecologie et nature

Repost 0
Commenter cet article