La cave coopérative de Kutjevo

Publié le 8 Avril 2011

La cave coopérative de Kutjevo

 


L’après-midi est consacrée à la visite de la fameuse cave coopérative viticole de Kutjevo, une des meilleures cave de Croatie dans une des régions les plus réputée pour ses vins, essentiellement blancs : graševina, pinot gris, pinot blanc, traminac ou riesling de ranjka (variété de raisins hâtive).

La région est doucement vallonnée, les flancs des coteaux sont couverts de vignes alors que leur sommet sont revêtus de hautes et sombres forêts de sapins, donnant à l’ensemble un air de ressemblance avec l’Alsace. Si la cuverie de vinification est ultra moderne, les celliers où sont alignés soigneusement les foudres sont situés sous le château baroque dont la tour centrale est surmontée d’une magnifique toiture en oignon. C’est dans une de ces caves, entourée de tonneaux centenaires aux façades sculptées, que l’on me fait l’honneur de déguster les vins de la coopérative, autour de la table de pierre où l’impératrice Marie-Thérèse se serait enivrée avec le baron Von Trenck alors seigneur de ce domaine. Cette beuverie impériale n’empêcha d’ailleurs pas le baron d’être emprisonné par la même Marie-Thérèse pour cause d’insoumission, et de finir tristement sa vie en prison !

 

A l’issue de la dégustation, la tradition veut que chacun fasse un vœu autour de cette table lequel vœu devrait être exaucé dans l’année. Pour que la démonstration de la légende soit irréfutable, je choisis un vœu particulièrement difficile à réaliser : celui de parler l’anglais couramment ! Si dans un an je maîtrise parfaitement la langue de Shakespeare, la preuve sera faite de manière irréfutable que ce lieu est véritablement magique. Toute la visite de l’après-midi s’étant faite en anglais, je n’ai donc pas ménagé mes efforts pour faciliter la réalisation de cette prédiction.

Le soir mes cicérones me laissent dans la petite ville de Našice, petite ville tranquille, à l’écart des voies de circulation, où la vie semble s’organiser autour des cafés pour les adultes, de la pâtisserie du château baroque couleur caramel transformé en maison de jeunes pour les enfants et les adolescents, de l’église enfin pour les plus âgés. Celle-ci est manifestement pleine comme un œuf lors de l’office du soir, je ne pourrai pas y pénétrer pour admirer les somptueux autels baroques qu’elle contient.

 

Source : http://notesditinerances.over-blog.com/

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Arts et métiers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article