Krk

Publié le 23 Mars 2013

Krk, le centre de l'Europe

 

 

 

La ville de Krk existait déjà alors que d'autres n'étaient pas encore sorties de terre : une inscription latine datant du 4e siècle après J.-C. affirmait « Splendissima civitas Curictarum », soit « Ville splendide des habitants de Krk ». De Curicta, son nom latin, elle se substitua en Kark, puis Kerk et enfin Krk (qui se prononce « Keurk »). Aujourd'hui, petite ville par son nombre d'habitants, elle est grande par son histoire et riche par son patrimoine, dont les premiers éléments remontent aux monuments élevés par les Romains, après qu'ils aient vaincu les Illyriens.

 

Antiquité

 

Habitée à l'origine par les Japods, puis par d'autres Illyriens, les Libourniens, qui prennent la place aux alentours de l'an IV avant J.-C. Puis, au IXe siècle de notre ère, les Romains conquièrent l'île et la région, organisant la vie civile, commerciale et culturelle. Certaines villes de l'île deviennent même des résidences pour les vétérans de l'armée romaine, signe que la vie y est déjà plus qu'agréable. À partir du Ve siècle, les chrétiens s'installent sur l'île et construisent églises, cathédrales, basiliques, écoles, monastères... La cathédrale actuelle de la ville de Krk fut bâtie à l'emplacement d'une basilique paléochrétienne datant du Ve siècle, elle-même bâtie sur des termes romaines.

 

Evangélisation

 

Puis, vers le Ve siècle, les Croates s'installent sur l'île, avant qu'au VIIe siècle, Saint Cyrille et Saint Méthode ne viennent répandre l'ancêtre du Cyrillique, l'alphabet glagolitique - que l'on retrouve toujours sur quelques stèles au travers de l'île. Puis, en 1001, Venise conquiert l'île ; à partir de ce moment, l'histoire des deux villes seront liées pour 7 siècles.

 

Une île vénitienne

 

C'est en 1118 que les Vénitiens installent le système féodal sur Krk, qui mènera à la fin du XIIe siècle à une relative indépendance sous les ducs de Frankopan (Frangipani, en italien), qui seront les dirigeants les plus marquants de l'île. Puis l'île revient sous la coupe vénitienne. En 1797, les Autrichiens prennent l'île à la chute de Venise, et la sépareront en 1822 de la Dalmatie, à laquelle elle était rattachée jusque là, après une courte interruption française, sous Napoléon (1806 - 1813). C'est cette séparation qui marquera le début du patriotisme local, en encourageant le développement de l'éducation et de la culture croates.

 

Les temps modernes

 

À partir de là, se succèdent des gouvernements Allemands, Italiens, Yougoslaves, jusqu'à l'établissement de la République de Croatie en 1991. Depuis la fin de la guerre, en 1995, le pays se reconstruit, s'ouvrant sur l'Europe et séduisant de plus en plus les touristes, qui découvrent notamment la douceur de vivre de Krk et ses environs.

 

 

Source : www.discover-krk.com

 

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Localités

Repost 0
Commenter cet article