Ivo Režek

Publié le 17 Janvier 2010

Ivo Režek


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/hr/thumb/9/93/Ivo_Re%C5%BEek_autoportret.jpg/180px-Ivo_Re%C5%BEek_autoportret.jpgPeintre et caricaturiste, Ivo Režek est né à Varaždin en 1898 et décédé à Zagreb en 1979.

Son père Antun était originaire de Varaždin et sa mère de Čakovec. Il fréquenta l'école primaire et le lycée à Varaždin. Sa grand-mère avait souhaité que le jeune homme entre au lycée hongrois à Čakovec et devienne employé des chemins de fer, néanmoins ses parents soutinrent son désir de se consacrer à la peinture. En octobre 1915, il s'inscrivit à l'École supérieure pour l'art et les métiers de l'art à Zagreb (aujourd'hui l'Académie des Beaux-Arts). Il étudia un an puis fut mobilisé alors que la Première Guerre mondiale battait son plein. En 1918 il partit pour Prague où il s'inscrivit à l'Académie des Beaux-Arts dans la classe de Vlaho Bukovac. Intrigué par la peinture murale et ayant achevé ses études en 1924 il gagna Paris et étudia à la Sorbonne la technique de la fresque auprès de Marcel Lenoir. C'est en 1931 qu'il réapparaît à Zagreb. De 1934 à 1938 il assuma la partie graphique du journal Koprive. Critiqué par les fascistes (il avait dessiné des caricatures d'Hitler et de Mussolini) il eut à subir la répression politique. Après la guerre, en 1947, il devint professeur à l'Académie des Beaux-Arts à Zagreb où il travailla jusqu'à sa retraite en 1968.

Dans sa longue carrière artistique Ivo Režek s'est essayé à presque toutes les techniques picturales. Ses motifs favoris étaient la vie de tous les jours, les paysages, les portraits et les nus. Outre la peinture classique, sous le nom d'"Ives", il a brossé des caricatures pour les journaux humoristiques Koprive et Kerempuh.

http://farm4.static.flickr.com/3194/3309577085_856afd6520.jpg?v=1235604908Madame I.M.


Vidéo en croate. Pour ceux qui ne comprennent pas, écoutez tout de même cette douce voix
(et vous m'en direz des nouvelles)


Rédigé par brunorosar

Publié dans #Peintres

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article