Ivan Đikić

Publié le 7 Janvier 2010

Ivan Đikić


Né à Zagreb en 1966, Ivan Đikić (prononciation en croate), biologiste moléculaire, s’est perfectionné aux États-Unis et en Suède. A la fin de l’année 2002, il devenu le plus jeune professeur à la Faculté de Médecine de l’Université Goethe de Francfort. Il est également l’un des plus jeunes membres de l’Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO) qui regroupe 36 prix Nobel. Il a publié plus de 80 articles dans les plus prestigieuses revues scientifiques du monde, articles qui sont cités plus de 5100 fois. Il a remporté de nombreux prix internationaux, parmi lesquels se distinguent le Prix de l’AACR, pour ses réalisations exceptionnelles dans la recherche sur le cancer décerné par l’Association américaine pour la recherche des tumeurs et le prix de l’Association européenne pour la recherche sur le cancer (EACR) attribué au meilleur jeune chercheur.

En février 2009, la revue très respectée “Molecular Cell” a publié la découverte du dr. Ivan Đikić sur les mécanismes d’aide par lesquels les cellules des mammifères peuvent être nettoyées de différentes causes de la maladie. Đikić en est arrivé à cette découverte, la plus récente, en collaboration avec des scientifiques de l’Université norvégienne de Tromso, de l’Institut israélien Weizmann et de l’Institut japonais Tokyo metropolitan. Il s’agit du nettoyage des cellules des couches d’albumines, des organes endommagés et des bactéries. Ce mécanisme est essentiel à l’interprétation de l’évolution de certaines maladies neurodégénératives comme Alzheimer et Parkinson.


 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Scientifiques

Repost 0
Commenter cet article