Drago Roksandić

Publié le 9 Avril 2011

Drago Roksandić


 

http://www.novossti.com/fotke/571/Roksandic2.jpgDrago Roksandić, né en 1948 à Petrinja, enseigne a la Faculté des Lettres de l’université de Zagreb, au département d’histoire, où il est titulaire de la chaire d’histoire de l’Europe centrale et orientale. Il dirige le programme de recherche « Triplex Confinium, les frontieres multiples de Croatie dans le contexte euro-méditerranéen ». Ses domaines de recherche en histoire contemporaine sont l’histoire orale et la culture de la mémoire, les ego-documents, la collaboration et la résistance et les traumatismes dans l’histoire du XXe siecle. Il a notamment publié sur ces sujets « Nationale Konklikte in Titos Jugoslawien – ein Tabu ? », dans Tabu und Geschichte. Zur Kultur des kollektiven Erinnerns, Peter Bettelheim, Robert Streibel (dir.), Vienne, Picus, 1994, p. 100-128 ; « Erinnern oder Vergessen ? », dans Verschwiegenes Serbien. Stimmen für die Zukunft ?, Irina Šlosar (dir.), Klagenfurt-Slazbourg, Wieser, 1997, p. 265-278 et « Shifting References : Celebrations of Uprisings in Croatia, 1945-1991 », dans East European Politics & Society, 9, 1995, p. 256-271.

 

Drago Roksandić est l'un des auteurs de l'ouvrage collectif Mémoire et histoire en Europe centrale et orientale, paru aux éditions Presses universitaires de Rennes.

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Intellectuels et activistes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article