Davor Vrankić

Publié le 30 Mai 2011

Davor Vrankić


 

Fasciné par le dessin qu’il pratique exclusivement à la mine de plomb, Davor Vrankić puise son inspiration aux sources de toutes les époques et de toutes les traditions : illustrés enfantins, photographie, cinéma, dessin animé, univers des jeux vidéo, chefs-d’œuvre de la grande tradition des musées

Nichées dans de très grands formats – usage inhabituel pour un dessinateur –, ses compositions, délirantes et obsessionnelles révèlent de manière hyperréaliste des sujets totalement imaginaires.

Dans des décors évoquant la grande peinture d’église ou les compositions classiques, s’ouvre un univers de matières pures dans lequel prime une recherche hallucinée de la texture.

Formé aux Beaux-Arts de Sarajevo, puis à Zagreb, Davor Vrankić est venu s’installer à Paris en 1991, juste avant la guerre. Né en 1965, il a été élevé à Osijek dans les dernières années de la fin du communisme. Imprégné de vieux films des années 30, d’illustrés, de télévision, c’est à Paris seulement qu’il a reçu le choc du contact avec la tradition artistique universelle.

Source : arts-spectacles.com



Gage de son talent aujourd'hui internationalement reconnu, les œuvres de Davor Vrankić font aujourd’hui partie de collections aussi prestigieuses que celles de Ronald S. Lauder à New York, du Musée Overholland à Amsterdam, du Musée d’Art moderne (MOMA) de New York, ou du Musée d'Art contemporain de Zagreb.

 

Sobriété et démesure dans l'oeuvre de Davor Vrankić

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Peintres

Repost 0
Commenter cet article