Dajla

Publié le 8 Août 2011

Dajla


 

Dajla (Daila en italien) est une localité située à proximité de Novigrad. Elle s'est développée autour de la baie éponyme qui abritait dans sa partie nord (Karigador) un port dont se servaient les habitants des alentours, en particulier ceux de  Brtonigla. Aujourd'hui la localité s'est agrandie au gré des maisons de villégiature qui ceinturent le golfe tout entier. Les hameaux de Zidine, Fermići, Šajini, Milovac et Punta occupent l'arrière-pays immédiat et bordent la route qui longe la rive. 


La population s'occupe surtout d'agriculture (vigne, olive, blé) et de pêche. A une époque plus récente elle s'est lancée dans le tourisme (restaurants, location d'appartements ainsi que les campings Ladin Gaj et Mareda). A l'époque romaine toute la côte était habitée (vestiges de villas rustiques, inscriptions, tombes...). Au VIè siècle fut construire une basilique paléochrétienne (vestiges d'une mosaïque au sol). Le monastère existait déjà au VIè siècle tandis que la cénobie bénédictine date à peu près du IXe siècle. Le toponyme (Ayla) est mentionné pour la première fois lorsque le patriarche d'Aquilée est mis en possession des lieux. Abandonnés au XIIIè siècle pour des raisons inconnues, ceux-ci échoient alors aux évêques de Novigrad qui les confieront à la famille patricienne des Sabini. Ces derniers y construisent une fortification (castel) qui finit par devenir le centre d'un vaste domaine mais qui est abandonné par la suite. En 1736 la famille Grisoni, de Kopar, l'achète, se charge de le rénover et d'y construire un nouveau complexe résidentiel muni d'un parc en son centre. Le vieux castel est abattu en 1830 et c'est l'architecte français Le Terrier de Manetot qui dessine les plans d'un nouveau palais dans le style néoclassique (fin des travaux en 1839). En 1858 les Bénédictins reviennent mais ils s'en iront en 1948 après une parodie de procès et la nationalisation des biens monastiques. Au cours de l'année 2011, ce contentieux sur les biens monastiques ressurgira et viendra brouiller les relations traditionnellement bonnes entre la Croatie et le Vatican. (reportage audio)

 

L'église paroissiale Saint Jean-Baptiste fut construite de 1763 à 1903 dans le style du baroque tardif et du néo-classicisme. La paroisse a été instaurée en 1971. Au cap du Belvedere  non loin de la pointe du golfe se trouve une chapelle dédiée à la Vierge Marie qui date de 1912.

 

http://www.index.hr/images2/samostan_dajla3-300711sreckoniketiccropicx.jpeg

 

Le monastère de Dajla

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Localités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article