La demande de réparation pour les crimes oustachis

Publié le 13 Mars 2017

Crimes oustachis : des victimes demandent des dédommagements à Zagreb

 

Le régime oustachi croate, pro-nazi a persécuté et tué des centaine de milliers de Serbes, de Juifs, de Roms et d’anti-fascistes croates

 

Des familles de victimes du régime pronazi qui dirigeait la Croatie pendant la Seconde Guerre mondiale, réclament devant la justice américaine 3,3 milliards d’euros de dédommagement à Zagreb.

Dans une plainte devant un tribunal à Chicago, ces proches réclament une compensation pour les propriétés confisquées aux victimes, des Serbes, des Juifs et des Roms.

Elles veulent aussi être dédommagées pour les souffrances endurées par leurs proches, a détaillé lundi la télévision d’Etat croate (HRT).

Le ministère croate des Affaires étrangères a confirmé à l’AFP avoir reçu le 27 février « une note de l’ambassade des Etats-Unis à Zagreb concernant » cette plainte.

Zagreb a deux mois pour y répondre.

Selon des juristes croates, elle se heurtera au fait que l’Etat croate contemporain n’est pas considéré comme l’héritier juridique de l’Etat croate indépendant (NDH) formé sous la houlette de l’Allemagne nazie pendant la Deuxième guerre mondiale.

La Croatie, qui fut une des six républiques de la fédération yougoslave communiste avant de proclamer son indépendance en 1991, ne pourrait donc être tenue responsable des dommages infligés aux victimes par la NDH, selon l’analyse de ces juristes et du ministère.

Le régime oustachi (croate, pro-nazi) a persécuté et tué des centaine de milliers de Serbes, de Juifs, de Roms et d’antifascistes croates.

En 2016, Nicholas Dean, un diplomate américain chargé des questions liées à l’holocauste avait séjourné en Croatie pour s’entretenir avec les autorités croates des propriétés juives confisquées par les Oustachis pendant la guerre.


 

Source : fr.timesofisrael.com, le 13 mars 2017.

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Thèmes politiques et identitaires

Repost 0
Commenter cet article