L'avortement légal selon la Cour constitutionnelle

Publié le 2 Mars 2017

L'avortement reste légal en Croatie, tranche la Cour constitutionnelle


 

La Cour constitutionnelle de Croatie a rejeté jeudi une demande de révision de la loi autorisant l'avortement, soutenue par l'église catholique. L'interruption de la grossesse restant ainsi légale dans ce pays.


 

La législation existante, en vigueur depuis 1978 lorsque la Croatie faisait partie de la Yougoslavie communiste, autorise l'avortement jusqu'à dix semaines de grossesse.

La demande de révision avait été introduite en 1991, puis à nouveau l'année dernière, par des militants de groupes religieux conservateurs.

"Ingérence"

La Cour a estimé que retirer à la femme son droit à décider de sa grossesse représenterait "une ingérence dans son droit constitutionnel à l'intimité", a expliqué son président Miroslav Separovic.

La Cour constitutionnelle a toutefois ordonné au Parlement croate de préparer dans un délai de deux ans une nouvelle législation sur l'avortement, estimant que la loi en vigueur était dépassée.

La question du droit à l'avortement a divisé la société de la Croatie, pays de 4,2 millions d'habitants dont près de 90% de catholiques.


 

Source : rts.ch, le 2 mars 2017.


 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Thèmes politiques et identitaires

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article