L'usine de Starco à Beli Monastir

Publié le 18 Janvier 2017

Starco muscle ses capacités de production


 


 

Le manufacturier Starco a investi 2,5 M€ dans le renforcement de ses installations de production européennes afin de répondre à la demande. Les investissements se poursuivent en 2017 notamment sur l’usine de roues en acier de Croatie et sur l’usine de pneus en polyuréthane et de roues en polypropylène de Grande-Bretagne.


 

En 2017, Starco supprimera progressivement les activités du marché des pièces en Pologne et en France. "Un changement stratégique comme celui-ci peut évidemment engendrer de nombreuses questions dans le marché, autant sur notre futur que notre situation financière. Le fait est que notre direction est plus claire et plus alignée qu’auparavant, et que notre base financière est plus forte que les années précédente", explique Richard Todd, PDG de Starco.

"
Notre intérêt particulier pour l’OE est fondamental. Je pense vraiment que nous sommes le groupe qui apporte le plus de valeur à nos clients lorsque nous utilisons notre parfaite connaissance des applications, nos compétences de développement de produit, notre installation de production unique et bien sûr, sans oublier nos 55 ans d’expérience".

Cette décision aura un impact sur l’usine croate de roues en acier où une augmentation du volume de 20% est attendue pour 2017 suite aux investissements faits dans de nouveaux équipements et la méthodologie Lean. "
Cette année, nous avons doublé notre capacité de peinture et d’e-coat, doublé notre capacité de roues pressées, augmenté notre capacité de roues tournées de 40% et nous allons désormais commencer à investir dans des projets d’automatisation d’un bout à l’autre de l’usine en 2017. De nombreuses améliorations de notre rendement viennent toutefois d’idées de l’atelier de fabrication et d’une véritable culture axée sur l’amélioration continue", souligne Mario Biscan, directeur général de l’usine croate de Starco.

En Croatie, Starco est expert dans la production de roues en acier de qualité pour les remorques et les gros tracteurs. L’usine est de plus en plus proche des clients, et lors des 6 derniers mois, elle a proposé une solution complète avec une nouvelle ligne automatisée de montage de pneus pour servir les clients directement depuis l’usine.


 


 

Source : constructioncayola.com, le 17 janvier 2017.


 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Economie et mouvements sociaux

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article