Ivan Pernar

Publié le 28 Février 2015

Ivan Pernar

 

  

Ivan Pernar, né à Zagreb en 1985, est un politicien et activiste qui s'est fait connaître en février 2011 pour avoir organisé à travers Facebook des manifestations en face du siège du gouvernement croate dans le but de pousser la Premier ministre Jadranka Kosor à la démission. Les manifestations se sont rapidement amplifiées et Ivan Pernar a été arrêté trois fois pour trouble à l’ordre public. Après les manifestations, il a créé en juin 2011 le parti politique Alliance pour le changement (Savez za promjene) d'orientation libertarienne.

Par la suite il a intégré la direction du parti politique Zivi zid, un parti sur les listes duquel il a été élu député au parlement croate lors des élections législatives de 2016.


 

Ivan Pernar est un parent éloigné de son homonyme le député croate Ivan Pernar blessé lors de l’attentat à l’Assemblée de Belgrade en 1928.


 


 

Source : http://sh.wikipedia.org/wiki/Ivan_Pernar_%28aktivist%29

 

 

 

 

En Croatie, un député d'opposition expulsé du parlement par la force


 

Les opposants croates fustigent les autorités qui «pratiquent aveuglement la politique liberticide de l'Union européenne».

Le député du parti libéral Živi zid (Bouclier humain, ZZ), Ivan Pernar, a été expulsé de la salle de séances du Sabor (parlement) par la garde sur ordre du président de l'assemblée Zeljko Reiner, du Parti chrétien démocrate (HDZ) au pouvoir dans le pays, annonce vendredi le site index.hr.

Cet usage de la force a suivi une discussion houleuse pendant laquelle M. Pernar a ignoré l'exigence du président du parlement de se taire et de quitter la salle. M. Reiner a interrompu la réunion et exigé que le service de sécurité expulse l'opposant par la force pour violation du règlement.

« Je ne sortirai pas. C'est du fascisme. Vous chassez des députés dissidents ! Est-ce votre démocratie ? C'est ça votre HDZ et la politique de l'Union européenne et des droits de l'homme que prône le premier ministre (Andrej) Plenkovic ?! », a crié l'opposant alors qu'on le portait hors de la salle.

Branimir Bunjac, membre du même parti d'opposition qu'Ivan Pernar, expulsé de la salle, a déclaré un peu plus tard que la Croatie n'était plus un pays libre.

« La situation est telle à présent que les députés ne peuvent plus prendre la parole au Sabor. La tâche en est évidente et consiste à neutraliser le Živi zid. Nous constatons la pratique aveugle de la politique de l'Union européenne qui prive les Croates de liberté », a déclaré M. Bunjac, cité par le site.

Le député « antisystème » Ivan Pernar, âgé de 32 ans, ne cesse d'agiter la Croatie. En 2011, il a dirigé les manifestations de masse contre le premier ministre de l'époque Jadranka Kosor et a été plusieurs fois interpellé lors de ces protestations. Le jour de la célébration du Noël orthodoxe, le 7 janvier dernier, le Croate Pernar a suscité l'indignation des patriotes radicaux après avoir écrit sur sa page Facebook qu'il n'était plus paroissien de l'église catholique. Il a qualifié celle-ci de bras du HDZ.

Ivan Pernar est un parent éloigné de son homonyme le député croate Ivan Pernar, blessé lors de l'attentat à l'Assemblée de Belgrade en 1928.


 

Source : sputniknews.com, le 20 janvier 2017.

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Hommes politiques, militaires et diplomates

Repost 0
Commenter cet article