Marko Matenda

Publié le 6 Juin 2014

Visiobike : un vélo connecté au smartphone 


 

Les voitures ne sont pas les seuls véhicules à être de plus en plus connectés. Marko Matenda, un entrepreneur croate, vient d'élaborer un vélo connecté au smartphone. Au-delà des meilleurs matériaux, il est doté, entre autres, d'une caméra à l'arrière qui surveille le trafic et enregistre lors d'un éventuel accident. Aussi, une application permet de mesurer différents éléments et de prévenir les secours en cas de problème. Ce premier vélo intelligent est commercialisé à partir de 3 900 euros, mais pourrait séduire et être suivi par d'autres marques.

Le secteur des objets connectés est en plein essor et les domaines d'application sont encore immenses. Les voitures qui sont, depuis longtemps, équipées de composants électroniques n'y échappent pas. Les fabricants de high-tech se rapprochent des constructeurs automobiles pour élaborer des modèles équipés de systèmes embarqués.

Marko Matenda, amateur de vélo, a voulu rendre intelligent un autre moyen de transport, le vélo.
Après deux années de recherche, la société de l'entrepreneur croate a finalisé le vélo Visiobike, qui se veut être « l'e-bike le plus sophistiqué au monde ».
Tout d'abord, il est doté de matériaux de haute qualité. En fibre de carbone, il est pourvu d'un moteur pour réduire les efforts. Une version avec un moteur de 250 watts permet d'aller jusqu'à 25 km/h et un deuxième de 500 watts à 45 km/h.
Au-delà de ces caractéristiques, le Visiobike se démarque parce que le smartphone peut devenir le tableau de bord du vélo via une application. Sur le guidon, différentes informations sont affichées telles que la vitesse, la distance parcourue, le niveau de la batterie ou encore le plan et l'état du trafic via les cartes Google ou Apple.
Aussi, un module GSM / GPS permet de surveiller le vélo en temps réel. Idéal lorsqu'il y a un risque de vol ou lorsque l'utilisateur ne sait plus où il est garé.
De plus, le Visiobike est unique, car il est pourvu d'une caméra à l'arrière. Elle permet d'avoir une visibilité sans avoir besoin de se retourner. Aussi, en cas d'accident, elle offre l'enregistrement des trois dernières minutes avant le choc. À noter que lors d'accident, les secours sont immédiatement avertis et sont prévenus du lieu exact.
Le Visiobike est compatible avec les smartphones sous iOS et Android.
Depuis le 28 mai, les différents modèles sont accessibles ou réservables sur le site de financement participatif Indiegogo. Il faut, tout de même, compter un minimum de 3 900 euros, mais ces vélos peuvent intéresser les amateurs, qu'il s'agisse de transport quotidien ou de longues balades de loisirs.
Les Visiobike réunissent différents atouts. Sans oublier qu'il est possible d'encourager l'entreprise en investissant un minimum de 5 euros.


 

Source : commentcamarche.net, le 5 juin 2014.

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Scientifiques

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article