Vladimir Galoić

Publié le 20 Mars 2014

Les Bad Blue Boys du Dinamo Zagreb ont perdu leur fondateur

 

 

Une légende du foot croate vient de disparaître. Vladimir Galoić, plus connu sous son surnom de « Dugi s Kozjaka » (Le Grand de Kozjak) dans les cercles de supporters, vient de décéder à l’âge de 52 ans. Il fut, en 1986, le fondateur des Bad Blue Boys, le groupe de supporters du Dinamo Zagreb.

 

Dugi a longtemps été l’un des principaux responsables de l’organisation des BBB et de leur transformation en un véritable mouvement, comme ils l’ont été pendant leur apogée, à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

 

Ironie du sort, c’est à la veille du vingt-huitième anniversaire des Bad Blue Boys qu’il a succombé.

Nombre de légendes urbaines circulent au sujet de Dugi, comme au sujet d’autres dirigeants de mouvements ayant réuni des dizaines de milliers de jeunes. Mais il est un fait que Dugi était respecté des membres des autres groupes de supporters concurrents.

Même s’il ne ressemblait pas à un supporter de foot typique tel qu’on peut l’imaginer, ni à un « hooligan », un grand nombre de ses pairs sont là pour confirmer qu’il vivait de tout son coeur pour les Boys et la Dinamo.

Comme des milliers d’autres supporters, il a rejoint volontairement la défense de la Croatie au moment de l’agression serbe. Après la guerre, il a laissé la tribune de supporters aux plus jeunes mais il a continué de suivre la Dinamo dans tous ses matchs importants.

Il aura été actif au club des supporters - anciens combattants du BBB jusqu’à sa mort. En tant que membre de la vieille école, il n’était pas d’accord avec le mouvement de boycott des matchs du Dinamo lancé par les supporters du Dinamo, en raison de leur conflit avec Zdravko Mamić, le manager du club.

 

 

 

 

Source : balkans.courriers.info, le 19 mars 2014.

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Mafia et football

Repost 0
Commenter cet article