Davor Ivo Stier

Publié le 3 Février 2014

Davor Ivo Stier

 

Né le 6 janvier 1972 à Buenos Aires

 

  • Diplômé en sciences politiques, Université catholique argentine, Buenos Aires (1996)

  • Académie diplomatique, ministère croate des affaires étrangères, Zagreb (1998)

  • Service du protocole, rédacteur, ministère des affaires étrangères (MAE) (1996)

  • Division de l'Amérique du Nord, MAE, troisième secrétaire (1997-1998)

  • Ambassade de la République de Croatie à Washington, deuxième secrétaire (1998-2002)

  • Division de la sécurité internationale, MAE, premier secrétaire (2002-2003)

  • Mission de la République de Croatie auprès de l'OTAN, chef du pôle Politique de défense (2003-2005)

  • Mission de la République de Croatie auprès de l'OTAN, chef adjoint de la mission (2005-2008)

  • Cabinet du premier ministre, conseiller en politique étrangère (2008)

  • Cabinet du premier ministre, chef adjoint de cabinet (2009)

  • Envoyé spécial de la première ministre pour la coopération transatlantique (2010-2011)

  • Secrétaire international de l'Union démocratique croate (HDZ), membre du bureau (depuis 2010)

  • Député au Sabor (Parlement croate), vice-président de la commission des affaires étrangères (2011-2013)

  • Membre de l'Assemblée politique du PPE (depuis 2010)

  • Député au Sabor (2011-2013)

  • Vice-président de la commission des affaires étrangères (2011-2013)

  • Membre de la commission de l'intégration européenne (2011-2013)

  • Membre de la délégation du Sabor à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN (2011-2013)

  •  

 

Source : http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/119435/DAVOR+IVO_STIER_cv.html

 

 

 

 

 

Le chef de la diplomatie croate Davor Ivo Stier critique la décision du Parlement européen

 

Davor Ivo Stier, ministre des Affaires étrangères de la Croatie, membre de l’Union européenne, a critiqué la décision du Parlement européen demandant le gel des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE


 

Davor Ivo Stier, ministre des Affaires étrangères de la Croatie, membre de l'Union européenne, a critiqué la décision dur Parlement européen demandant le gel des négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE.

« Le gel des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE ne sera ni au profit de l’Union européenne, ni à celui de la Croatie et ni à celui de la Slovénie. Il faut trouver un point de vue équilibré avec Ankara » a assuré Stier qui s’est exprimé lors de sa visite en Slovénie.

"Ecoutez-moi bien. Si vous allez plus loin, ces frontières s'ouvriront, mettez-vous ça dans la tête" avait averti le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan à la suite de la décision du Parlement européen demandant le gel des négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE.


 

Source : trt.net.tr, le 25 novembre 2016.

 

 

Rédigé par brunorosar

Publié dans #Hommes politiques, militaires et diplomates

Repost 0
Commenter cet article